12
Sep, 13

Mauritanie

Les femmes mauritaniennes ont cette chance de trouver sur les bords de l’océan, une collection infinie de coquillages fossilisés dans lesquels elles trouvent matières fabriquer leurs perles de mariages, mes favorites… Sur les ‘routes’, l’on trouve dans ce vaste territoire de toutes petites tentes, boutiques éphémères. Sur la route du sel, les arrêts salvateurs autour d’un puits ou dans les villages donnent lieu à d’âpres mais heureuses négociations, autour de trésors de perles de verre, de pierre, ou de coquillages, bijoux de famille, parfois transmises par des générations de femmes.

No comments yet.

Laisser un commentaire