12
Sep, 13

Mali Chéri

Sur le chemin des perles, le Mali trouve une place toute particulière.
Sa situation géographique entre désert et forêt équatoriale le positionne sur les routes commerçantes riches d’ivoire, de sel d’or ou de diamants. Ainsi, à côté des perles de terre cuite ou de coquillages fabriquées depuis la nuit des temps, l’on trouve en quantité de perles de verre d’importation, anciennement utilisées comme monnaie d’échange (les fameuses trade beads, ou perles de troc), et venues parfois de très loin : perles d’Inde du 16e siècle voyageaient déjà via la route de la soie – de Murano ou de Bohème, utilisées dans le commerce triangulaire du temps des colonies. L’on trouve aussi des perles d’importation, de cornaline notamment, ou d’agate, pierre favorite des touareg.

Dogons, Songhais, Peuls, Bambaras, Bozo du fleuve, Touareg … chacun a ses préférences, ce qui nous ouvre les portes sur une richesse infinie de couleurs, de formes et de matières.

No comments yet.

Laisser un commentaire